rencontre manuel valls Rencontrez Manuel Valls, le nouveau Premier ministre d’Espagne et le futur fils de l’ancien roi. Homme au passé plutôt intéressant, Meet Manuel Valls a repris les rênes de Premier ministre d’Espagne après la démission de Felipe IV en août 2021. C’est une période qui a marqué la plus grande reprise de l’Espagne après la crise économique depuis les années 1950. Maintenant dans son rôle de Premier ministre, M. Valls commence à élaborer des plans pour l’Espagne qu’il veut – un pays qui sera à nouveau sur la scène mondiale. Un homme qui surveille de près l’évolution de la situation sur les bords de la Méditerranée, rencontre les derniers et les plus grands dirigeants de l’Union européenne, tandis qu’il trace la voie pour l’avenir de son pays.

Pour ceux qui ne connaissent pas Meet Manuel Valls, voici un bref aperçu de ses premières années: il est né dans la ville de Drancy, dans une partie de la France connue sous le nom de berceau de Drancy. Là, il s’est fait connaître, gagnant le grade de cadre au lycée catholique, avant d’étudier le droit à l’Université de Barcelone. Pendant son séjour, il deviendrait également connu comme un étudiant passionné de la philosophie grecque antique, ce qui se révélerait être une influence vitale sur sa pensée en tant que Premier ministre. Au cours du processus d’obtention d’un doctorat, il s’est profondément impliqué dans le travail politique et social. Il a même servi comme assistant du célèbre poète espagnol, Cesar Vallejo, pendant un certain temps.

Une fois sa carrière politique épanouie, Meet Manuel Valls a décidé de poursuivre ses études à l’étranger et a rejoint la prestigieuse université de Londres, où il a obtenu un doctorat en commerce international. Pendant ce temps, il deviendrait également connu pour son fort euroscepticisme – un trait qui lui servirait bien plus tard dans sa candidature à devenir vice-Premier ministre espagnol. En rencontrant ses camarades de classe lors de dîners à travers la ville, il discuterait du problème actuel de l’Espagne avec la récession. L’un des sujets qui revenait le plus souvent était l’euro et les problèmes qu’il posait à l’Espagne en tant que nation. Finalement, il deviendra l’architecte de l’entrée de l’Espagne dans l’Union européenne, remplaçant le gouvernement précédent, dirigé par le Parti populaire conservateur (PP), par les socialistes.

Categories: Uncategorized